Standing ovation pour Captain Fantastic à Deauville

Lancé en compétition au festival du cinéma américain de Deauville, le film Captain Fantastic réalisé par Matt Ross a impressionné le public ce samedi. Un événement où l’acteur et réalisateur Stanley Tucci a reçu un hommage.

Ovationné par le public dans la salle du Centre international de Deauville (CID), le second film de l’acteur Matt Ross devrait plaire au jury du festival, dirigé par l’ex ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

Le rôle principal est joué par l’acteur Vigo Mortensen qui a d’ailleurs incarné des rôles dans « Le Seigneur des anneaux », Ben, père de famille impressionnant, amène sa famille (femme et ses six enfants) vivre dans les bois, loin du monde moderne.

Cette vie sauvage et savante est différente des clichés de la vie américaine composée de consommation exagérée et de divertissement.

Les enfants apprennent donc à chasser du gibier à l’aide du couteau, apprennent à faire de la course en montagne, à escalader les montagnes et comprennent des enseignements en philosophie, en médecine, politique…

Une aventure qui va les transformer au point de les rendre libre, mais qui va les sortir du monde normal dans lequel, ils vivaient. La famille ne fête plus Noel et préfère célébrer l’anniversaire de Noam Chomsky, 87 ans, très présent à gauche.

Matt Ross ne compte pas faire passer un message

Mais les choses explosent quand la mère, Leslie qui apprécie son époux sera admise dans un hôpital car souffrant de problèmes neurologiques qui vont même la pousser à se donner la mort.

C’est alors que la famille n’est plus unie et un des garçons accuse son père d’être à l’origine de la mort de leur mère. Et l’affront va se créer avec l’Amérique lors de l’enterrement de la mère, un enterrement réalisé par les grands-parents, auquel, la petite famille va tout faire pour s’opposer, car Leslie ayant écrit dans son testament qu’elle voulait se faire incinéré selon le rite bouddhiste.

Malgré le côté impressionnant de son film, Matt Ross ne compte pas donner un message a-t-il indiqué au cours d’une conférence de presse donnant la liberté aux spectateurs d’interprété à leur manière les faits, en optant pour la mise en avant « du drame humain » qu’il a pensé.

Hommage rendu à Stanley Tucci

Opposé au capitalisme américain, Matt Ross ne dispose tout de même pas d’un « un modèle de remplacement », souligne-t-il. Mais, il est tout de même d’accord avec une scission entre le monde politique et des affaires.