Lafarge Holcim enregistre une perte d’1,4 milliard de francs suisses en 2015

Le producteur de ciment suisse, LafargeHolcim a enregistré un déficit de 1,4 milliard de francs suisses (1,3 milliard d’euros) en 2015, suite à des dévalorisations d’actifs et plusieurs charges après le rapprochement en 2015.

L’année d’avant, le bénéfice s’était fixé à 1,2 milliard d’après la note rendue publique par le groupe née de la fusion entre Lafarge et Suisse Holcim en juillet.

Si l’on considère uniquement le quatrième trimestre, il a été enregistré des pertes e 2,8 milliards de francs, avec des dévalorisations d’actifs élevées à 3 milliards de francs suisses. Celle-ci est la cause de l’évolution relative aux exigences du marché brésilien, irakien, chinois, russe et l’arrêt de plusieurs activités suite au rapprochement a indiqué le cimentier suisse.

Au niveau des ventes, le groupe a constaté une évolution de 0,1% à 29,4 milliards de francs suisses reposant sur une pro forma, a indiqué le leader des matériaux de construction dans une note communicative, mais, il précise tout de même que les choses n’étaient pas toujours faciles sur certains marchés.

Si l’on tient compte de l’Asie-Pacifique, les activités ont été plombées par la décroissance économique en Chine et une en Inde, a-t-il souligné.

Le marché de l’immobilier a aussi connu un recul même si l’État a essayé d’apporter son soutien aux projets de construction et à encourager la croissance de l’urbanisme, indique le groupe.