La Banque du Bangladesh attaqués par des pirates informatiques de Corée du Nord et du Pakistan

Aidée par une société experte dans la sécurité informatique, FireEye, partenaire de la banque centrale du Bangladesh a découvert une faille dans le système bancaire. La société a retrouvé la signature électronique de deux groupes de pirates informatiques spécialisés dans le cyber-braquage. La société aurait également découvert un troisième groupe dans cette attaque, mais ce dernier contrairement aux autres a opéré de l’intérieur de la banque.

Pour faire la lumière sur cette cyberattaque spectaculaire, les représentants de Dhaka ainsi que ceux de la réserve fédérale de New-York et du réseau Swift se sont donnés rendez-vous mardi passé à Bâle en Suisse pour faire un premier point sur l’avancée de l’enquête. Jusqu’à présent, seul une quinzaine de millions ont été retrouvés et remis à la banque sur les 81 millions dérobés.

À la fin de cette réunion, un premier communiqué commun a été publié dans lequel tous les participants ont promis de fournir d’avantage d’efforts pour retrouver les sommes qui ont été volées, soient près de 81 millions. Pour l’instant, seulement 15 millions ont été récupérés. Les équipes comptent poursuivre en justice les auteurs de cette attaque. Bloomberg, indique que les deux groupes de hackers nord-coréens et pakistanais ont bénéficié de l’aide d’une personne ou plusieurs personnes travaillant au sein même de la banque. Des enquêtes sont menées actuellement pour prouver la véracité de ces hypothèses.